Rencontre du lundi 22 février 2021

Les reliques de sainte Bernadette dans la Sarthe du 3 au 9 mars 2021

Avec Gaël Le Conte (président de l’Hospitalité saint Julien de Lourdes), 
Gaëlle de Vaublanc (Infirmière)
Myriam Cador (infirmière)

A travers la vénération des reliques l’Eglise rappelle son attachement à la mémoire des personnes.
L’Eglise croit que nous ressusciterons avec nos corps. Elle a une tradition profonde de respect aux défunts qu’elle enterre.

Il y a une tradition à vénérer le corps des saints car nous sommes attachés à la mémoire du saint et nous croyons en la résurrection.
Des parties de son corps sont proposées à la vénération car nous avons besoin de choses concrètes.

Sainte Bernadette a quelquechose de fascinant : d’une grande pureté, d’une grande finesse, libre intérieurement, pauvre et démunie, d’une grande simplicité de coeur, et d’un courage incroyable.
En venant vénérer les reliques de Bernadette, revenons à la Vierge Marie qui nous conduit au Christ. Venons prier Bernadette, lui confier nos soucis de famille, nos peines et nos joies.
Venons pour tous ceux qui ne pourront venir !

Rencontre du lundi 15 février 2021

Vivre le temps du Carême

Avec Mère Claire de Sacilly (mère abesse des moniales bénédictines de sainte Cécile de Solesmes)
Père Christian du Halgouët (curé de l’ensemble paroissial RMOuest)
Yann du Penhoat (diacre permanent )
Tanneguy et Joëlle Dugenet

40 jours qui nous séparent de la mort et de la résurrection du Christ c’est à dire de Pâques.
Nous avançons vers cette fête ensemble.
Nous prions pour les catéchumènes adultes qui seront baptisés dans la nuit de Pâques.

C’est un temps de conversion, un temps pour changer pour être plus cohérent avec son baptême : Seigneur que veux tu que je fasse pour toi ?

C’est aussi un temps de joie où nous nous remettons à la suite du Seigneur.

Priez – jeûnez – partagez : donner plus du temps à notre dialogue avec Dieu /  Renoncer jusqu’à dans notre corps pour nous rappeler l’essentiel / Vivre concrètement la charité en ayant souci de ses frères.
Je renonce à des choses pour la joie des mes frères.

Le carême est un temps pour déchirer notre coeur, nous réconcilier avec Dieu et avec les autres dans la discrétion.

Entrons avec détermination dans ce temps pour marcher à la suite du Christ.

 

Rencontre du lundi 15 février 2021

Vivre le temps du Carême

Avec Mère Claire de Sacilly (mère abesse des moniales bénédictines de sainte Cécile de Solesmes)
Père Christian du Halgouët (curé de l’ensemble paroissial RMOuest)
Yann du Penhoat (diacre permanent )
Tanneguy et Joëlle Dugenet

40 jours qui nous séparent de la mort et de la résurrection du Christ c’est à dire de Pâques.
Nous avançons vers cette fête ensemble.
Nous prions pour les catéchumènes adultes qui seront baptisés dans la nuit de Pâques.

C’est un temps de conversion, un temps pour changer pour être plus cohérent avec son baptême : Seigneur que veux tu que je fasse pour toi ?

C’est aussi un temps de joie où nous nous remettons à la suite du Seigneur.

Priez – jeûnez – partagez : donner plus du temps à notre dialogue avec Dieu /  Renoncer jusqu’à dans notre corps pour nous rappeler l’essentiel / Vivre concrètement la charité en ayant souci de ses frères.
Je renonce à des choses pour la joie des mes frères.

Le carême est un temps pour déchirer notre coeur, nous réconcilier avec Dieu et avec les autres dans la discrétion.

Entrons avec détermination dans ce temps pour marcher à la suite du Christ.

 

Rencontre du lundi 08 février 2021

Service paroissial des malades, des personnes âgées ou isolées dans la Sarthe

Avec Isabelle Mandron (responsable de la pastorale de a santé)
Père Philippe Chérel (curé de l’ensemble paroissial de Savigné l’Evêque et prêtre accompagnateur de la pastorale de la santé)
Dominique Pierre (diacre permanent, visiteur de malades à domicile, en EPHAD et à l’hôpital ).

Les malades participent du mystère de l’Eglise car le Seigneur a sauvé le monde en traversant notre souffrance.
Ce n’est pas seulement les visiteurs qui ont un rôle en allant rendre visite.

Au coeur de la vie chrétienne nous avons à vivre les oeuvres de miséricorde : j’ai été malade et vous m’avez visité.

Nous voulons redonner force au service paroissial des malades et des personnes âgées.
Prendre conscience que certains de nos frères et soeurs de notre communauté paroissiale ne sont plus avec nous le dimanche. Parfois nous ne nous en apercevons pas ou bien nous n’osons pas aller les voir. La crise sanitaire vient accentuer cette nécessité de prendre soin des absents.

Quand on va visiter un de nos frères nous sortons à la rencontre de l’autre.
Nous apportons le Christ mais aussi nous le rencontrons.

C’est un appel que Dieu nous fait, à chacun de nous et aussi à notre diocèse.

Messe retransmise sur RCF (101.2) jeudi 11 février à 18 h 10.

Rencontre du lundi 01 février 2021

Journée de la vie consacrée

Avec Frère Emmanuel Vaillant (bénédictin de Saint Pierre de Solesmes)
Frère André Choi (congrégation des martyrs de Corée)
Soeur Marie-Judith Cornec (soeurs de l’Enfant Jésus)
Marie-José Polonio (consacrée pour le royaume dans la communauté de l’Emmanuel)

Une journée pour rappeler la beauté de la vie consacrée pour le Royaume.

Pourquoi lier cette journée à la présentation de Jésus au temple ?

Ce qui comble le coeur de Siméon c’est d’avoir vu le Salut (Jésus présentée au temple par ses parents) entrée dans le monde.
Anne, la femme âgée, qui annonce au monde entier qui est cet enfant.
La venue du Seigneur comble son coeur !
Il y a un lien profond entre la lumière des nations qui illumine la vie de quelqu’un et le fait  de vouloir suivre cette lumière qui seule suffit.

Quand on regarde la vie consacrée nous nous disons que c’est évident « nous sommes faits pour le ciel ! »
La question de la joie est essentielle. La joie véritable où est-elle ?

Nous attendons des religieux qu’ils soient joyeux.C’est vital à la vie de l’ Eglise et du monde mais c’est un mystère !

Rendons grâce pour nos frères et soeurs qui ont bien voulu répondre à l’appel de Dieu.

 

Rencontre du mardi du 26 janvier 2021

Fête de Saint Julien

Avec Cécile Guéranger (EAP Conlie)
Pascal Melot (Maître de chapelle cathédrale du Mans)
Père Paul-Antoine Drouin (Vicaire général)

Cette année nous fêterons la Saint Julien dans nos paroisses à cause des conditions sanitaires.
C’est peut-être l’occasion de nous approprier de manière plus consciente cette fête.

Saint Julien est le 1er évêque qui nous a donné l’Evangile avec ses disciples.

Fêter Saint Julien c’est nous rappeler que des chrétiens nous ont précédés. Nous rentrons dans une longue foule. Nous recevons l’Evangile d’autres que de nous -même.
Julien et ses amis sont arrivés sur une terre non chrétienne.
C’était une poignée de chrétiens annonçant l’Evangile à un monde païen.

La prière de Saint Julien peut nous aider à nous demander comment  annoncer la joie de l’Evangile, la joie chrétienne dans un monde tel qu’il est.
Que nous soit accordé l’audace, la simplicité missionnaire pour que nous fassions jaillir les sources vives de la vie chrétienne.

La messe annuelle de la Saint- Julien dite à saint Julien le Pauvre a lieu samedi 6 février à 16 h 30.
Elle est présidée par Mgr Le Saux.

Rencontre du mercredi 20 janvier 2021

Devenir Disciples 72

Avec Georcia Mouk,
Sébastien Frénéhart,
Père Johan Visser

Comment être missionnaire dans notre diocèse, le temps où la providence nous met dans ce diocèse ?

Comment s’attacher et suivre le Christ quelque soit l’étape où nous en sommes ?

Comment s’engager devant et avec mes frères et soeurs du diocèse ?

Comment dans les pas de saint Julien, faire jaillir autour de nous les sources ?

Une invitation à s’attacher au corps du diocèse du Mans pour les jeunes, les familles, des personnes plus âgées.

AVEC SIMPLICITE

Notre attachement, notre vie fraternelle et notre vie missionnaire doivent être simples.

 

Rencontre du mercredi 13 janvier 2021

La mission en volontariat international

Avec Mickaël et Elisabeth Gac (Fidesco – Rwanda)
Jean-Baptiste et Mathilde Luquiau (DCC – Cameroun)
Arnaud et Emilie Longchambon (Fidesco – Madagascar)
François et Agnès Fèvre (MEP – Madagascar / L’Oeuvre d’Orient – Liban)

La mission c’est une école pour la vie !
Nous avons beaucoup à apprendre des églises d’ailleurs.
Qu’avons-nous à recevoir de nos frères d’ailleurs en allant là-bas et en les accueillant ici.
Etre missionnaire ailleurs ouvre quelquechose dans notre coeur.

 

Je veux habituer tous les habitants, à me regarder comme leur frère, le frère universel… Ils commencent à appeler la maison « la fraternité », et cela m’est doux…

Charles de Foucauld « frère de tous »

Rencontre du mercredi 5 janvier 2021

150ème anniversaire des apparitions de Pontmain

Avec le père Renaud Saliba (omi, recteur du sanctuaire de Pontmain),
Anne Bernet (postulateur de la cause de béatification de l’abbé Michel Guérin),
Bruno de Labarthe (économe du diocèse du Mans).

Le magnifique message de Pontmain est bien actuel.

Il nous invite à entrer dans cette expérience de paix alors que la pandémie révèle peurs, craintes face à l’avenir.

Comme les habitants de Pontmain craignant l’invasion des prussiens et priant Marie de les protéger, sachons nous reconnaître pauvres et démunis.
Mettons nous à genoux à la suite de Marie.
Regardons le visage et la vie de l’abbé Guérin.

Et que la paix du Christ régne en vos coeurs !

Saint Paul Colossiens 3,15

Rencontre du jeudi 18 décembre 2020

La Vocabox, une proposition de prier pour les vocations, à vivre en famille

Avec Louis, Solène, Théophile et Brune Egon
Père Amaury de La Motte Rouge (responsable du service des vocations),

Prier oui mais d’abord se laisser soi même appeler par Dieu.

Jésus lui-même est saisi de compassion pour les foules qui sont sans berger.
La moisson sera toujours plus vaste que la capacité des ouvriers.
Jésus demande de prier pour que le Père envoie des ouvriers à sa moisson.

Tout s’origine dans la charité.
Des vocations naîtront si nous sommes saisis par la détresse du monde. On donne sa vie par amour du Seigneur.

Il faut nous mettre devant Dieu en état d’écoute car c’est Lui qui choisit les apôtres.

Faites ce que Jésus vous demande
                          Sainte Mère Térésa

Rencontre du jeudi 10 décembre 2020

Que fêtons-nous à Noël ? Comment s’y préparer ?

Avec Sœur Gracy (franciscaine servante de Marie),
Bérengère Melot (co-responsable du service diocésain de la catéchèse),
Père Benoit Pierre (curé de l’ensemble paroissial Cathédrale- Notre Dame de La Couture – Saint Benoit).

A Noël Dieu se fait homme et vient faire sa demeure dans le cœur de chacun.
Il « s’incarne ». La Parole devient visible à nos yeux.

Avec les enfants attendre patiemment cette venue en ouvrant chaque jour une fenêtre du calendrier de l’Avent.

Comme les enfants, nettoyer son cœur, dépoussiérer son âme pour accueillir le Prince de la Paix.

Désirer que Noël rime avec Paix ; dès maintenant vivre dans nos familles, avec nos voisins, dans nos communautés paroissiales quelque chose de pacifiant.

Le bien le plus précieux de l’humanité c’est la paix.

A Noël ne plus avoir peur de Dieu qui vient dans la vulnérabilité et l’humilité absolue.

Qui est – cet enfant ? 

« Seuls les hommes et les femmes pacifiés en eux-mêmes peuvent être des artisans de paix. »

Saint Jean XXIII

Rencontre du mercredi 2 décembre 2020

La pastorale de la santé

Avec Isabelle Mandron, responsable du service de la pastorale de santé du diocèse,
Hélène Rogowski, aumônier à l’hôpital du Mans
Père Christian Le Meur, curé de l’ensemble paroissial de Mamers.

Matthieu, (25, 31-46)

Jésus s’est identifié aux malades.
Il est co-naturel à tout chrétien de s’approcher de ceux qui souffrent.
Des milliers d’initiatives dans l’histoire de l’Eglise sont des oeuvres de miséricorde.

Les chrétiens auprès des malades manifestent par leur présence et les sacrements la bonté, l’infinie consolation de Dieu.
Nous sommes la main de Jésus.
Nous nous approchons du Christ quand nous nous approchons d’un malade.

Le patient n’est pas qu’un objet technique, il est un être qui a besoin de relation.

Au terme de notre vie nous serons jugés sur l’amour.

Saint Jean de La Croix

Rencontre du jeudi 26 novembre 2020

La parole de Dieu

Avec Yannick et Anne Perruisseau, anciens responsables des
équipes Quo Vadis et Claude Cosnard responsable d’une fraternité de la Pierre
d’angle à la Flèche et responsable du groupe « Place et parole des pauvres » du
diocèse.

La Parole de Dieu est le lieu où nous rencontrons le Christ et instaurons un dialogue personnel avec Lui.

Le Christ-Jésus ne se réduit pas à notre subjectivité sentimentale.

La Parole de Dieu est au centre des rencontres avec les personnes du Quart Monde. Ils partent de l’Evangile pour dire quelque chose de leur vie.

« Ignorer l’Ecriture, c’est ignorer le Christ »

Saint Jérôme

Rencontre du vendredi 20 novembre 2020

La mission du conseil diocésain de pastoral et d’évangélisation

Avec Isabelle Sureau et Fabien Quatravaux, membres du CDPE

Le CPDE, c’est quoi ?

Ce conseil composé principalement des laïcs (et de quelques prêtres) aide l’évêque à mettre en place les chantiers initiés pendant le synode.
Pour rappel ce synode a posé la question de la vie paroissiale.
L’évêque a donc souhaité que lors de la rencontre de samedi dernier (effectuée par Zoom) le CDPE puisse réfléchir aux petites fraternités locales et à la présence chrétienne sur le territoire.

Comment sommes nous chrétiens dans le monde et présents au réel ?

Nous héritons d’une histoire qui a porté ses fruits mais nous sommes dans un monde en pleine évolution.

 

Rencontre du jeudi 12 novembre 2020

Avec Angèle Acero et Anne-Claire

La vie chrétienne ne s’arrête pas !

Cette semaine les invités de Mgr Le Saux sont Angèle Acero, responsable du Pôle Jeunes du diocèse et Anne-Claire, étudiante.
La vie chrétienne ne s’arrête pas ! Nous ne pouvons nous réunir pour le moment pour célébrer l’eucharistie ensemble. Nous avons d’autres moyens de nous unir au Christ.
Les églises restent ouvertes mais comment mettre en oeuvre la charité entre nous et à l’égard de tous ?
Nous devons sortir de nos réseaux d’amis et aller vers tout ceux qui sont isolés.
Le premier confinement était plus synonyme de peur. Aujourd’hui la peur fait place à l’espérance.

Le Pôle Jeunes invite à prendre soin des autres concrètement.

« Le seul lieu de vérification de notre amour de Dieu c’est l’amour que nous portons à notre prochain. »

Sainte Thérèse d’Avila

Formateurs BAFA
Les initiatives du Pôle Jeunes pour ce second confinement.

Rencontre du vendredi 6 novembre 2020

Avec Marin Castel et Paul Coulon

Revenir sur le thème « cultiver la terre et se nourrir », proposé lors de l’assemblée plenière des évêques

Pour la deuxième année, les évêques de France réfléchissent à l’écologie intégrale lors de leur assemblée plénière qui a eu lieu en visio.
Se sont joints à ces séances de travail, deux invités par diocèse. Pour notre diocèse, Marin Castel et Paul Coulon.
Retrouvons les dans un échange avec notre évêque.

La multiplication de la violence nous invite à être toujours plus des artisans de paix

Comment allons nous nous aider à vivre les Béatitudes ?

« La paix est le bien le plus précieux mais seul des hommes apaisés dans leur coeur peuvent être des artisans de paix. »

Saint Jean XXIII

Chaque semaine, recevez toute l’actualité du diocèse
S'abonner à la web-lettre