Catéchuménat

Notre mission

 

Baptême, Confirmation, Eucharistie

 

Le service diocésain du catéchuménat accueille et suit les demandes des adultes et jeunes (à partir de 18 ans) ou les « recommençants » (baptisés enfants ) qui désirent cheminer vers les sacrements de l’initiation chrétienne :
Baptême

Confirmation
– Eucharistie

Il soutient les équipes locales qui les accompagnent et assure la dimension diocésaine du cheminement.

Pour cela, le service diocésain du catéchuménat propose des formations, des rencontres diocésaines, des récollections avant la célébration de l’appel décisif pour les futurs baptisés et la célébration de la confirmation pour les futurs confirmés

Il  accompagne les étapes diocésaines du catéchuménat.

Contacts

Service diocésain du catéchuménat

  • Bérengère MELOT, responsable
  • Abbé Gautier TERRAL,prêtre accompagnateur
  • Audrey COUPEAU
  • Annette LEVESQUE
  • Fabienne VIALA
  • Serge Eric GASNIER

02 43 54 50 34
catechumenat@sarthecatholique.fr

Permanence :
Tous les lundis, mardis et vendredis (sauf vacances scolaires) et à tout moment sur rendez vous.

Actualités du service

Les essentiels

Temps du catéchuménat

Cheminement vers les sacrements du Baptême de l’Eucharistie et de la Confirmation.

  • Temps de la première évangélisation

Pour tous ceux qui sont en recherche et hésitent à demander le baptême, commence un itinéraire de foi pour nommer et affermir le désir de devenir chrétien.

  • Le temps du catéchuménat 

La première étape proposée est L’entrée en catéchuménat.

La célébration d’entrée en catéchuménat marque une étape importante car le candidat devient catéchumène. Par son désir d’être baptisé, il est uni à l’Eglise qui l’accueille.

Débute alors le temps du catéchuménat. Ce temps est une période qui doit être suffisamment longue pour permettre un travail en profondeur d’une véritable catéchèse, d’une dynamique de conversion, d’une vie de prière et d’une vie en Église. Des rites peuvent se vivre pendant cette période : exorcismes, bénédictions, rite de l’onction. Des célébrations de la Parole seront également proposées tout au long de ce temps. 

  • le temps de la purification et de l’illumination 

Le temps du carême qui précède le baptême s’appelle le temps de purification et d’illumination 

Le premier samedi de carême a lieu la récollection des futurs baptisés et la célébration de l’appel décisif pendant laquelle les catéchumènes sont présentés par leur équipe à l’évêque qui ensuite les appelle à recevoir les sacrements d’Initiation. Ils signent alors le grand Livre des Appelés. 

Au cours des 3ème, 4ème et 5ème dimanche les catéchumènes sont invités à vivre les scrutins (mettre un lien vers l’article scrutin) dans leur paroisse.

Les Célébrations du Baptême et de la première eucharistie se vivent dans les paroisses à la Veillée Pascale.

Le sacrement de Confirmation est donné dans le même temps Pascal, lors de la vigile de Pentecôte, le samedi soir à la cathédrale du Mans par l’évêque.

  • Le temps de la mystagogie 

C’est le temps d’affermissement de la foi chrétienne et d’insertion pleine et joyeuse dans la communauté chrétienne, pendant le temps pascal. Pour enraciner sa vie dans la foi, ce temps permet aux néophytes, jeunes baptisés- confirmés  d’entrer plus profondément dans la vie et la mission de la communautés des fidèles. 

Cheminement pour les adultes et grands jeunes « baptisés-enfants » 

Les personnes qui ont été baptisés enfants et souhaitent se préparer à la 1ère Eucharistie ou/et à la confirmation, cheminent également avec une équipe d’accompagnement dans leur paroisse pendant 1 ou 2 années.

La 1ère des eucharisties est vécue très souvent à la veillée pascale dans les paroisses.

Tous Les confirmands sont invités à la récollection et vivent la confirmation à la cathédrale le samedi de la Pentecôte.

Boîte à outils de l'accompagnateur

L’équipe idéale

Le RICA invite à constituer une équipe autour des catéchumènes pour proposer : “une catéchèse appropriée, progressive et intégrale, assurée par des prêtres, des diacres, des catéchistes et d’autres laïcs.” (RICA 103, 1) 

En fonction des lieux et des circonstances, il est évident que la composition de l’équipe peut varier, toutefois il n’est pas souhaitable d’assurer la catéchèse tout seul. 

Pour un bon accompagnement, il faut tenir compte de plusieurs paramètres :

  • le désir d’assurer un accompagnement individualisé de qualité 
  • les demandes de plus en plus nombreuses venant de personnes aux profils divers et variés quand à l’âge, le milieu social, les parcours de vie, l’accueil des migrants…
  • le soucis de ne pas épuiser les forces vives des paroisses et de renouveler les équipes

Le RICA ( Rituel de l’Initiation Chrétienne des Adultes)

Le RICA et le guide pastoral qui le déploie sont des outils précieux pour la compréhension et la mise en oeuvre des différentes étapes du chemin catéchuménal. Il peut être utile de le travailler avec les équipes d’accompagnement afin de mieux comprendre l’enjeu des différentes étapes.

Acteurs

Peuple de Dieu
Il annonce la Bonne Nouvelle, il accueille les nouveaux frères et soeurs et il participe aux célébrations.

Evêque
Il est le responsable de la pastorale du catéchuménat avec le délégué. 
Il préside et admet les candidats à l’appel décisif. 
Il célèbre les sacrements de l’Initiation Chrétienne.

Prêtre

Il veille à l’accompagnement des catéchumènes, à ce que la catéchèse soit assurée par l’équipe.
Il veille à l’accomplissement des célébrations.
Il baptise par mandat de l’évêque.

Parrains – marraines :
Ils sont choisis par le catéchumène, mais le prêtre doit s’assurer du choix (cf droit canon 872, 873, 874)

« Le parrain est choisi par le catéchumène à cause de son exemple, de ses qualités, et par amitié ; il est délégué par la communauté locale et agréé par le prêtre ; il accompagne le candidat le jour de l’Appel Décisif, dans la célébration des sacrements et au temps de la mystagogie. Il montre amicalement au catéchumène comment vivre l’évangile dans sa vie privée et sociale ; il l’aide dans ses doutes et ses inquiétudes, il lui apporte l’appui de son témoignage et veille à la croissance de sa vie baptismale. Choisi dès avant l’Appel Décisif, il exerce publiquement sa charge ce jour-là, en rendant publiquement témoignage au sujet du catéchumène, devant la communauté ; son rôle reste important quand le néophyte a reçu les sacrements et doit être aidé pour rester fidèle à son baptême. » (Rituel de l’Initiation Chrétienne des Adultes n°46)

Prendre le temps…

Avant tout une mère génère la vie, porte en son sein son enfant pendant neuf mois, puis l’ouvre à la vie en le mettant au monde (…) L’Église nous donne la vie de foi dans le baptême : c’est le moment où elle nous fait naître enfants de Dieu, le moment où elle nous donne la vie de Dieu. Elle nous engendre comme une mère.”
Pape François (Audience du 11 septembre 2013)

Le temps permet de mûrir le discernement du candidat et celui de l’Eglise. C’est la question de la liberté qui est en jeu. 

 

Les scrutins

Pendant la période de l’ultime préparation aux sacrements de Pâques, l’Église offre aux catéchumènes trois rites pénitentiels que l’on appelle « scrutins ».
Le mot évoque le discernement entre la lumière et les ténèbres.
Les « appelés » sont invités à la conversion, à se tourner vers le Seigneur pour se voir à sa lumière. C’est au moyen d’exorcismes que les scrutins sont accomplis.

Élise, nouvelle confirmée, témoigne.

 » Je m’appelle Élise.
Je suis une maman, une épouse et femme active de 48 ans.
Baptisée à l’âge de 4 mois, j’ai eu une enfance heureuse  et grandis en chrétienté puisque dans une école gérée par des religieuses durant toute ma scolarité. J’ai suivi un parcours « classique » de catéchèse. J’ai donc, comme de nombreux enfants,  fait ma 1ère communion, et ma profession de foi. La vie étudiante et la vie active s’en sont suivies prenant le dessus sur ma vie en communauté chrétienne.

Durant ces années, ma foi était en veille mais j’étais toujours accompagnée de Dieu.

Lorsque mes enfants sont arrivés à l’âge de faire du caté, il était évident qu’ils devaient connaitre le Seigneur comme je pouvais avoir eu la chance de le découvrir à leur âge. Je les ai accompagnés sur leur chemin d’éveil à la foi.

Voilà maintenant 5 ans que j’accompagne d’autres enfants des paroisses de la couronne sud du Belinois à la découverte de notre Dieu.

Pour moi, c’est un enrichissement et un privilège à chaque fois que de partager, écouter et faire grandir ces enfants dans la foi chrétienne.  Aucun hasard, je suis convaincue que le Seigneur m’a mis sur leurs chemins pour les accompagner.

Ces 5 dernières années, c’est aussi des rencontres très enrichissantes avec des adultes et les prêtres de ma paroisse,  avec qui je partage mes croyances, mes doutes, mes prières et mes espérances.

5 ans que je grandis autrement : confiance, espérance, bienveillance, amour et tolérance sont les valeurs qui m’accompagnent dorénavant au quotidien, grâce au soutien du Seigneur et aux prières  que je Lui confie. Nombreux sont les signes qu’il m’envoie pour me guider.

Une étape manque à mon parcours de chrétienne : celui de la confirmation.

C’est pourquoi, j’ai demandé à recevoir ce sacrement cette année. Je m’y suis préparée toute l’année lors de rencontres mensuelles avec le Père Hubert de Richemont, prêtre de ma paroisse et d’autres adultes témoins ou dans la même démarche que moi. Je terminerai ce parcours de préparation avec un temps de retraite de 2 jours à Pontmain entourée de tous les confirmands et de Mgr Le Saux.

J’ai la chance de pouvoir recevoir ce sacrement de confirmation à la Pentecôte , par notre évêque, en la cathédrale saint-Julien, au Mans.

Vivre ce sacrement exactement 48 ans après mon baptême est un vrai symbole de renaissance de ma foi chrétienne. C’est recevoir le don de l’Esprit Saint afin de continuer à vivre et grandir dans la foi, et bien sûr continuer à en être le témoin. « 

Témoignage d’Arnaud

Témoignage de Stéphanie

Témoignage de Benoît

Témoignage d’Adélaïde 

Témoignage d’Hélène

Témoignage de Virginie