107e Journée mondiale du migrant et du réfugié

Dimanche 26 septembre 2021

« Vers un nous toujours plus grand »

Le thème de la 107ème Journée mondiale du migrant et du réfugié est « Vers un nous toujours plus grand » : un thème qui fait le lien avec l’encyclique du pape François « Fratelli Tutti ».

Mgr Le Saux célèbrera la messe dimanche 26 septembre à 15 heures à l’église Notre Dame du Pré au Mans. A l’issue de la messe aura lieu un un temps convivial dans les salles paroissiales.

Cliquez sur l’image pour visionner l’émission
« Zoomons sur l’actu avec Mgr Le Saux et ses invités »
© Aldo Skoda

La pastorale des migrants, késako ?

La pastorale des migrants manifeste la sollicitude de l’Église envers toutes les personnes migrantes, quelle que soit leur appartenance religieuse ou culturelle. Par elle, l’Église rend présent l’amour de Dieu manifesté pour tous en Jésus Christ, et témoigne de la volonté de Dieu que tous « aient la vie, et la vie en abondance » (Jn 10, 10).
La sollicitude de l’Église visera toujours les personnes dans la globalité de leur existence : l’attention aux aspects matériels est indissociable de l’attention aux aspects humains et spirituels.

En 2018, le pape François a proposé 4 verbes pour articuler l’engagement des catholiques avec et en faveur des personnes migrantes : accueillir, protéger, promouvoir et intégrer.

Recevant mission de son évêque, le délégué à la pastorale des migrants met en œuvre la pastorale des migrants selon les priorités établies par ce dernier. Le délégué doit avoir à cœur d’établir des liens avec les membres des différentes communautés de la migration et de collaborer avec l’ensemble des acteurs susceptibles d’œuvrer en faveur des migrants, services diocésains ou acteurs de la société civile.

Prière du pape François « Vers un nous toujours plus grand »

Père saint et bien-aimé,
ton Fils Jésus nous a enseigné
que dans le ciel une grande joie éclate
quand quelqu’un qui était perdu est retrouvé,
quand quelqu’un qui a été exclu, rejeté ou écarté
est accueilli de nouveau dans notre nous,
qui devient ainsi toujours plus grand.

Nous te demandons d’accorder à tous les disciples de Jésus
et à toutes les personnes de bonne volonté
la grâce de faire ta volonté dans le monde.
Bénis chaque geste d’accueil et d’assistance
qui place tous ceux qui sont en exil
dans le nous de la communauté et de l’Église,
pour que notre terre puisse devenir, comme tu l’as créée,
la maison commune de tous les frères et sœurs.
Amen.

Plusieurs sous-thèmes au coeur de la journée

Tous les mois qui précèdent la journée, explorez un nouveau sous-thème, avec une citation biblique, une prière, un extrait de Fratelli Tutti et une vidéo.

Un « nous » grand comme l’humanité

Nous sommes tous dans le même bateau et nous sommes appelés à nous engager pour qu’il n’y ait plus de murs qui nous séparent, pour qu’il n’y ait plus “les autres”, mais seulement un “nous”, un nous grand comme l’humanité tout entière.

« Voici la demeure de Dieu avec les hommes ; il demeura avec eux, et ils seront ses peuples, et lui-même, Dieu avec eux, sera leur Dieu. »

Ap 21, 3

Prière :
Seigneur et Père de l’humanité, (…)
Toi qui as créé tous les êtres humains avec la même dignité,
insuffle en nos coeurs un esprit fraternel.

« Après la crise sanitaire (…) plaise au Ciel qu’en fin de compte il n’y ait pas « les autres » mais plutôt un « nous » ! « 

Pape François, Fratelli Tutti

Une seule Eglise, une seule maison, une seule famille

Où qu’il se trouve, pour quelque raison que ce soit, tout baptisé est un membre à part entière de la communauté ecclésiale locale, membre de l’unique Église, habitant de l’unique maison, membre de l’unique famille.

« Comme votre vocation vous a tous appelés à une seule espérance, de même il y a un seul corps et un seul esprit. Il y a une seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême. »

Ep 4, 4-5

Prière :
Seigneur et Père de l’humanité, (…)
inspire nous un rêve de rencontre, de dialogue, de justice et de paix.

« Nous sommes invités à nous mobiliser et à nous retrouver dans un « nous » qui soit plus fort que la somme des petites individualités. »

Pape François, Fratelli Tutti

Une Eglise qui va à la rencontre

Aujourd’hui, l’Église est appelée à sortir dans les rues des périphéries existentielles pour guérir ceux qui sont blessés et chercher ceux qui sont perdus, sans préjugé ni crainte, sans prosélytisme, puis à étendre sa tente pour accueillir tout le monde.

« Sur votre route, proclamez que le royaume des Cieux est tout proche. Malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, expulsez les démons. Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement. »

Mt 10, 7-8

Prière :
Seigneur et Père de l’humanité, (…)
aide-nous à créer des sociétés plus saines et un monde plus digne, sans faim, sans pauvreté, sans violence, sans guerre.

« Nous voulons être une Eglise qui sert, qui sort de chez elle… pour établir des ponts, abattre les murs, semer la réconciliation. »

Pape François, Fratelli Tutti

Apprendre à vivre ensemble

L’avenir de nos sociétés est un avenir en couleur, enrichi par la diversité et les relations interculturelles. C’est pourquoi nous devons apprendre aujourd’hui à vivre ensemble dans l’harmonie et la paix.

« Parthes, Mèdes et Elamites, habitants de la Mésopotamie, de la Judée et de la Cappadoce (…), romains de passage, juifs de naissance et convertis, crétois et arabes, tous nous les entendons parler dans nos langues des merveilles de Dieu. « 

Ap 2, 9-11

Prière :
Que notre coeur s’ouvre à tous les peuples et nations de la terre.

« Dans certains quartiers populaires (…) survit encore l’esprit de « voisinage »… à partir du sens d’un « nous » de quartier. Puisse cela se vivre également entre les pays voisins, afin qu’ils soient capables de construire des relations cordiales de voisinage entre leurs peuples. »

Pape François, Fratelli Tutti

Chaque semaine, recevez toute l’actualité du diocèse
S'abonner à la web-lettre