Trombinoscope de la Fraternité

Bureau allemand

Thomas Witt

Curé dans la banlieue de Paderborn et membre de la Fraternité depuis plusieurs années, j’ai appris à connaître la Fraternité en participant à la Saint-Julien pendant mon séminaire. Depuis plusieurs années, je suis  non seulement membre du bureau, mais aussi président de la section allemande. À ce titre je dirige le bureau et les voyages au Mans pour la Saint-Julien

Reinhard Bürger

Je suis dans la Fraternité depuis le 25 janvier 1975. J’y suis venu grâce à ma première visite lors de la Saint-Julien pendant mon année d’études à Paris en 1975. Dans le bureau de la Fraternité, je m’occupe particulièrement de l’organisation  des voyages pour nos rencontres.

Heinz-Joseph Löckmann

Dans la Fraternité depuis ma prise de fonction en 1986, comme curé de Marieenloh. Dans le bureau de la Fraternité, je participe aux délibérations sur les décisions à prendre et j’aide, si nécessaire, à la traduction lors de nos rencontres franco-allemandes.

Dietmar Röttger

Je suis actuellement curé de Soëst. Je fais parti de la Fraternité depuis que je suis allé en 1992 au Mans avec le séminaire pour la Saint-Julien. En 2000, j’ai été élu au bureau et j’ai été président de la section allemande de 2010 à 2017. En ce moment, je suis le trésorier du bureau allemand.

Detlef Müller

Je suis dans la Fraternité depuis 2001, grâce à mes contacts de longue date au Mans et à l’ouverture de la Fraternité alors sacerdotales, aux laïcs. J’occupe le poste de secrétaire dans le bureau.

Jakob Jan Küchler

Je suis dans la Fraternité depuis mon année d’études à Paris en 2012. Je suis venu à la Fraternité grâce à une visite au Mont-Valérien dans le cadre de mon année d’études et grâce au père Thomas qui m’y a encouragé. Dans le bureau de la Fraternité, je m’occupe particulièrement de la section « Jeune ».

Mis à jour le 28/11/2021

Bureau français

 
Marc Isnard

Je fais parti de la Fraternité depuis 2006. J’y suis entré grâce aux liens d’amitié tissé avec le père Stefan Jung alors curé dans le diocèse du Mans et grâce au père Philippe Chérel ayant constitué un groupe de jeunes pour lui rendre visite après son retour en Allemagne. Dans le bureau, j’occupe le poste de président et m’occupe particulièrement de la section « Jeune ».

Timothée Lambert
Sarthois depuis 2000, attiré par la langue allemande de plus longue date, le lien avec la Fraternité a pu se faire à partir de mon ordination du fait de la présence du père Dietmar Röttger et de ma présence désormais plénière en Sarthe. Je ne saurais dire pourquoi le Seigneur m’a appelé à être prêtre finalement en Sarthe mais le lien avec Paderborn est l’un des premiers éléments qui m’a permis de me projeter dans l’histoire du diocèse comme dans ma propre histoire.
 
Dominique Pierre

Je fais partie de la Fraternité depuis deux ans. Je suis devenu membre de la Fraternité, grâce à Alain et à Catherine à la suite de mon premier pèlerinage à Paderborn. En fait, je suis très sensible au signe humble et magnifique de la fraternité franco-allemande Saint-Liboire. Même si je ne parle pas allemand.

Catherine Martineau

Bénévole au service des pèlerinages diocésains plus particulièrement pour celui de Paderborn, j’ai rencontré Isabelle Isnard qui m’a fait connaître la Fraternité, depuis 2017 adhérente à la Fraternité section française, secrétaire en remplacement d’Isabelle.

Alain Prévost

Bénévole au service des pèlerinages diocésains plus particulièrement pour celui de Paderborn, j’ai rencontré Isabelle Isnard qui m’a fait connaître la Fraternité, depuis 2017 adhérent à la Fraternité section française, trésorier à la suite du père Crétois.

Martine Breton

Je fais partie de la Fraternité depuis 2012. Je suis allé pour la première fois à Paderborn en tant qu’étudiante et plus tard, grâce au père Bruno Delaroche.

Yves Mourlin

Bénévole dans le milieu associatif, j’ai découvert pour la première fois le pèlerinage de Paderborn en 2019. Alain m’a alors sollicité sur des problèmes informatiques et m’a proposé de maintenir la partie « Fraternité » du site Web diocésain, ce que j’ai accepté bien volontier.

 
Mis à jour le 06/05/2022