Sœur Christine-Marie raconte sa vocation

Dimanche 25 avril (dimanche du Bon Pasteur), nous prions pour les vocations. 

Sœur Christine-Marie, bénédictine au monastère d’Abu-Gosh en Israël revient sur l’histoire de sa vocation religieuse.
Sarthoise elle fait des études de géographie et d’urbanisme. Elle travaille 2 ans à la direction départementale de l’équipement sur l’urbanisme des communes puis 7 ans au conseil départemental de a Sarthe au service Environnement avant de tout quitter pour rejoindre la Terre Sainte.

Son grand désir de Dieu va la pousser à rejoindre des hommes et des femmes qui recherchent Dieu.

« Prendre des risques, se laisser conduire par Quelqu’un qui nous devance, cela fait grandir. »

« La vie fraternelle avec des personnes différentes de soi est une fantastique aventure humaine. Qu’il est bon d’aimer, d’être ensemble et de se laisser aimer. Et cela nous l’apprenons en communauté. »

« A ceux qui cherchent leur voie ne vous arrêtez pas aux difficultés que vous rencontrez, autorisez-vous à vous poser la question de la vocation religieuse ! Rencontrez des médiateurs. »

« Après la relecture de mon itinéraire, le Seigneur m’avait préparé à me consacrer à lui. Ce fut une évidence. Le dessein de Dieu sur la personne – quelle que soit sa vocation – est préparé d’avance par Lui (évènements bons et moins bons, rencontres, épreuves).

Monastère des bénédictines
Vue de l’abbatiale
Entrée de l’abbatiale
Chaque semaine, recevez toute l’actualité du diocèse
S'abonner à la web-lettre