SEMAINE SAINTE

La Semaine Sainte commence le dimanche des Rameaux et s’achève avec la veillée pascale

Dimanche des Rameaux

Les chrétiens célèbrent l’entrée triomphale du Christ à Jérusalem.

En mémoire de cet événement, la liturgie de ce dimanche commence par une bénédiction des rameaux et une procession en dehors de l’église. 

Jeudi Saint

Jésus prend son dernier repas avec les douze apôtres. Après leur avoir lavé les pieds (Jn 13), il prend le pain et le vin et institue le sacrement de l’Eucharistie et nous demande de le vivre “en mémoire de lui”.

Après ce repas de la Cène, l’heure de l’épreuve approchant, le Christ se rend au jardin des Oliviers avec les apôtres pour veiller et prier.

Le Jeudi Saint, l’Église invite les fidèles à s’unir à la prière du Christ en veillant auprès du Saint-Sacrement (le pain consacré au cours de la messe) jusque tard dans la nuit.

Vendredi Saint

Le Christ est arrêté puis conduit chez le grand prêtre qui l’accuse d’usurper le titre de Messie. Interrogé, ensuite, par Ponce Pilate, il est condamné à mort.

Dans l’après midi du vendredi saint, l’Église propose aux fidèles de revivre la passion du Christ en suivant les stations d’un chemin de croix.

L’office du soir, appelé « célébration de la Passion du Seigneur », est centré sur la proclamation du récit de la mort en croix de Jésus (Évangile selon saint Jean 18, 1 – 19,42).
À la fin de cette célébration nous entrons dans le grand silence.

Samedi Saint

Le samedi est le jour du silence, Jésus est au tombeau. Depuis les premiers siècles, l’Église médite la descente aux enfers de Jésus : il vient sauver ceux qui étaient dans la mort. L’Église ne célèbre pas l’Eucharistie ce jour-là.

Chaque semaine, recevez toute l’actualité du diocèse
S'abonner à la web-lettre