Noël au Kerala (Inde)

Merci @paroisse-saint-Aldric et @soeur Pauline d’avoir partagé ce beau récit dans le journal paroissial un son de cloche

Le Kerala  se trouve au sud-ouest de l’Inde ; la présence chrétienne y a longtemps été importante. Selon les croyances locales, l’un de 12 disciples de Jésus–Christ, saint Thomas, s’y serait rendu en 50 après JC. Il aurait converti douze familles au christianisme.

Les familles chrétiennes se préparent à la naissance du Christ par ce temps fort que l’Eglise offre, l’Avent, temps de prière, de conversion, de jeûne, de privations et de pénitence. Nombreux sont les fidèles qui reçoivent le sacrement de réconciliation. Tous les membres de la famille participent à la messe quotidienne, du plus grand au plus petit. Les enfants fidèles à cette participation reçoivent à la fin de l’Avent un prix religieux, offert par le curé.

Nous pouvons assister à des messes de Noël dans la plupart des églises et des cathédrales du Kerala. Pour la célébration les églises sont bien décorées et éclairées par des lumières très colorées.

Dans toutes les églises on peut voir les crèches semblables à celle du pays de Jésus. L’étoile a une grande importance, elle est fabriquée par les enfants avec du bambou, des papiers colorés et des lumières à l’intérieur. Cette étoile prend place au sommet des arbres, parfois sur un cocotier à côté des maisons.

La célébration de la naissance de Jésus est à minuit. Tout de suite après le chant du «Gloire à Dieu » l’enfant Jésus est porté par le célébrant en procession autour d’un grand feu situé sur  le parvis de l’église. Après avoir réchauffé l’enfant Dieu, il le porte dans l’église et le dépose dans la crèche. Pendant ce temps les fidèles suivent le célébrant en chantant des cantiques. Puis la messe solennelle de la Nativité se poursuit.

Dans certaines églises il y a aussi des feux d’artifice ; à la consécration et à la communion nous entendons des coups de canon tirés en l’honneur de l’enfant Jésus.

A la sortie de la messe le célébrant bénit et coupe les Christmas cakes apportés par chaque famille ou offerts par des bienfaiteurs. On assiste au tirage au sort des cadeaux suspendus à l’arbre de Noël décoré par les paroissiens.

Les fidèles rentrent chez eux pour fêter Noël en famille et partager le repas composé de plats traditionnels comme le biriyani.

Les rues et les quartiers sont décorés et illuminés ; il règne une atmosphère de joie et de bonheur.
Le 26 décembre, jour de la saint Etienne,  les fidèles ont l’habitude de visiter les crèches de différentes paroisses.

En musique et en chantant, les enfants du catéchisme accompagnés de quelques adultes portent l’enfant Jésus chez les familles de la paroisse. Celles-ci  offrent aux enfants de quoi se régaler ainsi qu’une offrande en l’honneur de L’enfant Jésus et  au bénéfice de la paroisse. Cette tradition est connue sous le nom de Christmas Carol, ce geste est très apprécié par tous.

Sœur Pauline
de la communauté des sœurs franciscaines missionnaires du Sacré-Coeur

.

 

 

Etoiles Kerala
©Adobe Stock
Chaque semaine, recevez toute l’actualité du diocèse
S'abonner à la web-lettre

Luttons contre les agressions sexuelles et la pédocriminalité

Victimes ou proches, l'Eglise vous écoute
Prendre contact