Leur vie pendant le confinement

Soeur Annie nous parle de la période de confinement au monastère de la Merci-Dieu.

Prions pour soeur Ghislaine, originaire de Normandie, qui fera samedi 11 juillet 2020 à 11 heures, sa profession solennelle chez les cisterciennes du monastère Notre-Dame de la Merci-Dieu.

Situé au bord de la Sarthe dans un lieu silencieux et beau, le monastère Notre-Dame de la Merci-Dieu est petit, à la taille de la communauté des soeurs cisterciennes, qui l’habitent, une dizaine de femmes.

Avec cette vidéo, faisons la connaissance de soeur Annie. Elle est au monastère de la Merci-Dieu depuis 40 ans.

Un atelier de tissage

Pour vivre de leur travail, les soeurs ont un atelier de tissage et de confection de vêtements liturgiques. Cet atelier est très réputé dans le monde.

Elles sont 5 soeurs à travailler quotidiennement dans cet atelier. Deux d’entre elles ont même été élues « Meilleur ouvrier de France » !

Une vidéo pour prendre de leurs nouvelles après cette période de confinement.

Comment les soeurs ont-elles vécu le confinement et cette période de jeûne eucharistique ? Ont-elles continué à avoir des contacts avec l’extérieur (appels téléphoniques) ? Comment leurs journées ont-elles été rythmées ?

Soeur Annie répond à toutes ces questions avec joie et humour dans cette vidéo. Elle conclue en partageant un message d’espoir et de confiance pour tous les chrétiens du diocèse.

N’hésitez pas à venir les rencontrer et découvrir leur travail !

Salle d’exposition ouverte tous les jours de 15 heures à 18 heures (sauf le dimanche et les jours fériés).

Monastère Notre-Dame de la Merci-Dieu
72380 Saint Jean d’Assé

Pour plus d’informations, rendez-vous sur leur site internet.

Le monastère Notre-Dame de la Merci-Dieu

Chaque semaine, recevez toute l’actualité du diocèse
S'abonner à la web-lettre