Bienheureux Basile Moreau

Le Sanctuaire Basile Moreau célèbre la fête du bienheureux Basile Moreau les 18, 19 et 20 janvier 2020.

Ces festivités sont précédées d’une neuvaine de prière adressée au bienheureux Basile Moreau du 10 au 18 janvier au cours des messes de semaine à 9h 00 et le dimanche 12 janvier à 10h 30.

Programme des Journées Basile Moreau :

  • Samedi 18 janvier 2020 :
    – Chapelet des Sept-Douleurs à 15h 15 à la Solitude, suivi d’un temps de partage et de témoignage.
  • Dimanche 19 janvier  2020 :
    – Messe à 10h 30 au Sanctuaire Basile Moreau/église Notre-Dame de Sainte-Croix.
    – Repas à la Maison Saint-Julien. Merci de vous inscrire pour le repas auprès de Tiphaine Hamerel (02 43 81 15 57 ou t.hamerel@notredamedesaintecroix.org).
    Date limite des inscriptions : 10 janvier 2020
    – Vêpres solennelles à 17h 00 au sanctuaire Basile Moreau/église Notre-Dame de Sainte-Croix.
  • Lundi 20 janvier 2020 :
    – Laudes à 8h 45 au sanctuaire Basile Moreau/église Notre-Dame de Sainte-Croix.
    – Messe à 9h 00 au sanctuaire Basile Moreau/église Notre-Dame de Sainte-Croix.

Qui est le Bienheureux Basile Moreau ? 

Basile Moreau naît le 11 février 1799 à Laigné-en-Belin.
Prêtre du diocèse du Mans, il fonde la Congrégation Sainte-Croix en 1837.
Son corps repose aujourd’hui près de la Maison Saint-Julien, dans l’église Notre Dame  de Sainte-Croix.
Il est à l’origine de la Congrégation des frères de Sainte-Croix et des Marianites.

La congrégation Sainte Croix

La congrégation se Sainte Croix trouve son charisme dans la vie et le témoignage de son fondateur le bienheureux Basile Moreau. Dans le climat de sécularisation et de suspicion qui suit la Révolution Française, l’idée maitresse du père Moreau est que l’éducation est le chemin de l’évangélisation. Eduquer signifie partager la Parole du Christ. C’est une éducation dans la foi qui englobe le développement de l’esprit et l’entretien du coeur.

« Eduquer, c’est faire oeuvre de résurrection » – Basile Moreau 

 

« O Crux Ave, Spes unira » – « Salut Ô Croix, notre unique espérance. » Telle est la devise donnée par le bienheureux Basile Moreau. Ces mots viennent de l’hymne ancienne Vexilla régis prodeunt, chantée traditionnellement le Vendredi Saint. Le père Moreau croyait que les croix que nous expérimentons dans la vie avaient le pouvoir de produire du fruit. Exactement comme La Croix du Christ a produit le plus beau de tous les fruits : la Rédemption

Chaque semaine, recevez toute l’actualité du diocèse
S'abonner à la web-lettre