Dimanche de la santé

11 février 2024

Les hasards du calendrier nous font célébrer en même temps ce 11 février, la journée mondiale des malades (lire le message du Pape François) et la journée nationale du dimanche de la santé. Prendre en compte en même temps les malades et ceux qui les soignent ou se mettent à leur service. Alors que bien souvent on ne pense qu’aux malades…même lors du dimanche de la santé, voilà tout l’enjeu de cette journée ! Il nous faut tenir les deux, ensemble.

Un dimanche de la santé, pour quoi ? Pour qui ?

Le dimanche de la santé a été instauré vers la fin des années 80 à l’initiative d’un groupe de l’Action Catholique des Milieux Sanitaires et Sociaux (ACMSS) pour mettre en lumière la présence des soignants dans les communautés paroissiales.
Ces soignants, par leurs horaires décalés, ne pouvaient pas toujours participer activement à la vie paroissiale mais ils vivaient au quotidien ce « prendre soin » si cher au Christ. […]

La vocation du dimanche de la santé est, vraiment, de rendre visible dans les communautés chrétiennes, l’ensemble des soignants, les chercheurs, les aidants, les visiteurs de malades, les équipes d’aumônerie et toutes les associations… ceux qui œuvrent, souvent dans l’ombre et sont tellement importants, tellement essentiels pour la prise en charge des personnes malades, âgées, handicapées, pour leur bien-être et pour que de nouveaux traitements apparaissent.

Chantal Lavoillotte, Extrait du livret p. 6 &7