Coups de cœur de septembre

Libre d’obéir : le management, du nazisme à aujourd’hui, Johann Chapoutot, Gallimard, 2020

À l’heure où la démocratie est de plus en plus critiquée et remise en cause dans ses fondements, et alors que nombre de modèles organisationnels tant au sein des États que des entreprises sont critiqués pour leur violence (managériale ou économique), cet ouvrage apporte un éclairage historique rétrospectif salutaire. L’auteur, à travers la vie de Reinahrd Höhn, intellectuel du IIIe Reich, montre comment s’est élaboré un système de pensée technocratique basé sur les concepts d’adaptabilité, d’élasticité et de performance, qui se sont déclinés dans la sphère politique, militaire et entrepreneuriale, jusqu’à nos jours. Système dans lequel penser la finalité d’une action devient secondaire par rapport au fait de calculer et d’optimiser les moyens, et qui jamais ne transige avec l’obligation absolue de réussir. La performance – économique, sociale et personnelle – est alors érigée en principe supérieur, au risque de faire de l’homme, à terme, un succédané de la machine, voire un simple objet.

Antoine

 

Éclats de vie, Blanche Streb, Éd. de l’Emmanuel, 2019

Blanche Streb nous livre ici un hymne à la vie. À une époque où l’accueil de celle-ci est trop souvent remis en cause, le témoignage de cette femme nous offre un message de foi et d’espérance. Elle parle ici en sa qualité de femme, de maman et d’épouse. Après une première grossesse difficile, suite à erreur médicale lors de l’accouchement, elle doit se faire hospitaliser. Elle comprend que c’est grave et que sa fertilité est compromise. Sa colère monte, mais avec persévérance, courage et prières, elle pardonne, sans jamais pourtant recevoir de pardon en retour. Après quelques mois, miracle, elle tombe à nouveau enceinte, mais elle fait une fausse couche tardive. Dans la tempête qu’elle traverse, Arnaud, son mari est là. Unis par le sacrement du mariage ils tiennent bon, se confient à des amis, à un prêtre et des liens forts les aident à surmonter ce deuil. Quelques temps après, toujours pleine d’espérance, elle tombe enceinte et à la joie de pouvoir accueillir un petit Charles qui naît à seulement 27 semaines. Aujourd’hui, empreinte d’une grande paix intérieure, elle est engagée à Alliance Vita et travaille à annoncer avec conviction et amour la bonne nouvelle de la vie.

Solange

L’Odyssée d’Hakim, 3 tomes, Fabien Toulmé, Delcourt, 2018-2020

Ce reportage graphique retrace l’histoire vraie d’un tout jeune entrepreneur syrien confronté à la guerre civile qui éclate dans son pays en 2011. À partir de ce moment toute son existence se trouve bouleversée et une sorte de fuite en avant s’enclenche qui semble ne jamais pouvoir s’arrêter. L’intérêt de la BD tient au caractère archétypal de l’histoire décrite, qui est celle de nombreuses victimes de conflits armés contemporains, contraintes à l’exil. À partir du destin de cet homme particulier, dont la vie familiale, sociale, professionnelle est soudain brisée, on apprend beaucoup sur le fonctionnement de la Syrie contemporaine, sur le sort des migrants et le parcours qu’ils doivent suivre pour avoir une chance de se reconstruire et d’accéder de nouveau à une vie digne et choisie. Une œuvre aussi instructive que touchante, qui sait trouver la juste distance avec son sujet.

Antoine

Chaque semaine, recevez toute l’actualité du diocèse
S'abonner à la web-lettre