Cellule d’écoute des victimes

d’abus et de crimes sexuels

Les cellules instituées par les évêques sont composées de professionnels et de toute personne pertinente pour accueillir et écouter des personnes victimes (et/ou leur famille) d’abus sexuels dont les auteurs sont ou ont été en responsabilité dans les diocèses, congrégations ou communautés catholiques.
Un évêque peut choisir de mettre en place une cellule en collaboration avec des associations de victimes. Dans certains cas, plusieurs diocèses peuvent bénéficier de la même cellule.
L’objectif est de permettre à tous ceux qui le souhaitent de trouver un accueil et une écoute.

Vous pouvez, au choix, contacter le diocèse du Mans ou la cellule d’écoute interdiocésaine (régionale).

Contacter le diocèse du Mans

Vous serez reçu par l’administrateur diocésain, le père Grégoire Cador,  et Isabelle Sureau

Contacter la cellule régionale (à Nantes)

La cellule d’écoute a été constituée, pour les diocèses d’Angers, Laval, Le Mans, Luçon et Nantes, par Mgr Jean-Paul James, alors évêque de Nantes, le 8 juin 2016 à l’intention de victimes de crimes et agressions sexuels perpétrées par un prêtre, un religieux ou un laïc missionné.

Cette instance est composée de 6 personnes, 2 femmes et 4 hommes, professionnels du secteur de la santé et du secteur juridique.

Aucun prêtre n’est membre de cette cellule.