Jour de fête, en ce dimanche 29 septembre à Sillé le Guillaume. Notre évêque est présent pour l’accueil officiel de notre nouveau pasteur, le Père Narcisse Kakoma. Nous avons participé à une cérémonie très sobre mais empreinte de solennité.

 

Nous retiendrons quelques moments forts en émotion : lorsque le Père Le Saux remets les clés de nos dix églises au Père Kakoma, quand celui-ci, seul au bas de l’autel, réaffirme sa foi en Dieu, dans le Christ et dans l’Église.

C’est une petite communauté qui était présente ce dimanche, mais sans doute que nous retiendrons dans nos cœurs ces moments de foi partagée.

 

L’évangile du jour, puis l’homélie de Monseigneur Le Saux, nous envoient vers les pauvres : à tous les pauvres que nous sommes : pauvres de cœur, pauvres de tendresse, pauvres de biens matériels, pauvres du nécessaire pour vivre. Combien les chrétiens doivent s’engager à servir tous leurs frères, rassemblés dans des petites communautés qui sauront réchauffer ceux qui seront là et communiquer cette chaleur à leurs voisins, croyants ou non.

 

Mais nous devrons retenir aussi combien notre nouveau curé était aimé dans son ancienne paroisse, quelle confiance nous fait notre évêque en nous confiant un nouveau pasteur, combien nous sommes interpellés, paroissiens de Sillé, qui manquons parfois de charité envers nos pasteurs !

La messe s’est terminée par la signature de l’engagement du Père Kakoma auprès de ses nouveaux paroissiens.

 

Après cette messe, la municipalité avait organisé un vin d’honneur daus la salle des fêtes où nous nous sommes retrouvés nombreux. Monseigneur Le Saux, monsieur Galpin, maire le Sillé ont souligné que dans nos villages nous vivions en réelle laïcité : les maires, comme le curé, sont au service de tous les habitants de nos communes et c’est réconfortant en ces temps de division de se retrouver ensemble, croyants ou non, autour d’une seule certitude : chaque homme, sans distinction, reste et doit rester le centre de nos engagements, quels qu’ils soient.

Ce fut une belle journée de prière, de partage, d’amitié et de réconfort pour ceux qui avaient peur de se retrouver sans pasteur.

Bienvenue au Père Narcisse Kakoma !

Madeleine PILON

Chaque semaine, recevez toute l’actualité du diocèse
S'abonner à la web-lettre