Ramadan : voeux de Mgr Le Saux aux musulmans

 

Le 29 mars 2022,

Vœux pour le Ramadan 2022 – 1443

Chers amis,

depuis plus de 12 ans maintenant, nous avons la joie de venir vers vous, chaque année, avec nos meilleurs vœux pour ce temps spirituel privilégié du Ramadan, neuvième mois de l’année hégirienne, que vous vivez avec bonheur en famille et avec vos amis les plus proches.

Jeûnant de toute nourriture et d’eau durant la journée, vous aimez à vous retrouver chaque soirée, à l’heure où “l’on ne peut plus distinguer un fil blanc d’un fil noir” (Coran 2, 187) pour prier, lire la parole coranique et partager la frugalité d’un repas qui se veut partage avec les plus pauvres et les absents. Pendant ce temps les chrétiens se préparent pour les fêtes de Pâques, célébrant la victoire de la Vie sur toute mort.

Chrétiens et musulmans nous sommes appelés à vivre en dialogue permanent au cœur d’un monde occidental qui semble avoir oublié Dieu et l’a remplacé bien souvent par la consommation, la recherche du plaisir sans limite et les spéculations financières qui excluent et marginalisent les plus pauvres.

La présence et la pratique religieuse tant chrétienne que juive ou musulmane en Europe rappelle avec acuité la question de l’existence de Dieu à toutes les consciences humaines.

Les chrétiens proposent, en la personne de Jésus « frère ainé d’une multitude de frères » (Lettre de Saint Paul aux Romains 8,29), des chemins de dialogue et de communion avec Dieu et entre tous les êtres sans exception. Nos frères aînés dans la foi, les juifs, rappellent sans cesse à notre mémoire collective l’Alliance faite en Adam, puis en Noé, Abraham, Moïse, David et Jacob. Par la soumission à la volonté de Dieu que signifie le mot لم س م Muslim, vous nous rappelez à tous qu’il n’y a de Dieu que Dieu.

Notre dialogue interreligieux se doit d’être au service des peuples de la terre et particulièrement en Europe aujourd’hui où la guerre déchire l’unité du genre humain à laquelle Dieu ne cesse de nous appeler.

Le 15 mai prochain à Rome, le Pape François reconnaîtra officiellement la sainteté de Charles de Foucauld (1858-1916) qui a découvert tant de choses sur Dieu au contact du monde musulman qu’il a tant aimé au Maroc et en Algérie.

À cette occasion, alors que vous entrez dans le mois de Ramadan, je voudrais vous offrir cette belle prière qui lui est attribuée car elle me semble très bien restituer pour aujourd’hui ce que vous vivez religieusement et ce que nous voulons vivre, nous chrétiens, à la suite de Jésus.
Mon Père, Je m’abandonne à toi, fais de moi ce qu’il te plaira. Quoi que tu fasses de moi, je te remercie. Je suis prêt à tout, j’accepte tout. Pourvu que ta volonté se fasse en moi, en toutes tes créatures, je ne désire rien d’autre, mon Dieu. Je remets mon âme entre tes mains. Je te la donne, mon Dieu, avec tout l’amour de mon cœur, parce que je t’aime, et que ce m’est un besoin d’amour de me donner, de me remettre entre tes mains, sans mesure, avec une infinie confiance, car tu es mon Père.” Avec toute la communauté catholique, je vous souhaite un fructueux mois de Ramadan.

+Yves Le Saux
Evêque du Mans

Charles de Foucauld