Le saviez-vous, la Maison Saint-Julien porte de nombreuses traces de l’amitié bien vivante de nos deux diocèses ?

Peut-être avez-vous déjà aperçu Markus et Pétronille les paons de la maison qui vous accueillent dans le jardin. Ils évoquent le récit du voyage qui mena les reliques de saint Liboire vers Paderborn en 836. Un paon précédait le convoi des reliques sur son chemin.

Lorsque vous entrez dans la maison, au centre de la croix de l’atrium, une dalle de verre gravée d’un poisson laisse apparaître un cylindre de cuivre. Au commencement du chantier de construction, nos deux évêques y ont introduit un document rappelant qu’ils en ont béni ensemble la première pierre. « Si le Seigneur ne bâtit la maison, les travailleurs travaillent en vain » Ps 126,1 Puis, lors de l’inauguration de la maison et de la consécration de la chapelle, ils y ont introduit le renouvellement du pacte d’éternelle fraternité. Vous en trouverez le texte sur les vitres situées à proximité. Le poisson pour sa part rappelle la proximité que nous voulons garder avec nos frères chrétiens d’Orient.

Dans l’atrium également, vous pourrez voir la statue de saint Liboire, deuxième évêque du Mans et patron de Paderborn vous accueillir de ses bras ouverts et de son visage simple et souriant. Il fut offert en 1986 pour les 1150 ans de notre amitié fraternelle dans la foi au Christ. Il s’agit de la reproduction d’une statue des stalles de la cathédrale de Paderborn. En 2017 et 2019 il a participé au pèlerinage à vélo vers Paderborn et au camp vélo des jeunes du diocèse.

La chapelle dédiée à saint-Liboire est aussi un rappel fort de notre amitié. Nos deux saints Patrons Julien et Liboire nous accueillent avec le dessin des vitraux. Leurs reliques ont été déposées dans l’autel de la chapelle avec celles de saint Syméon Berneux. Ce dernier nous rappelle également le lien fort que nous entretenons avec l’église de Corée et manifeste que nos amitiés sont fécondes.
Sur le mur des saints, vous pourrez également retrouver les saints Aldric et Badurad, réunis par le Christ, qui scellèrent ce pacte de fraternité éternelle.

Enfin, dans la maison, par de nombreux autres signes, vous pourrez vous rendre attentifs à de nombreux indices de cette fraternité.