Coups de cœur février

Être catholique ou nazi. Lettres d’un objecteur de conscience. Franz Jägerstätter, Bayard,

L’auteur de ces lettres est un paysan autrichien qui paiera de sa vie son refus de faire allégeance à Hitler, et de servir dans l’armée allemande. Dans ces lignes on sent la hauteur intellectuelle d’un homme qui a pris le temps de l’étude, de la réflexion, de l’information. Tout cela couronné par une foi profonde et vivante qui conduit à une praxis cohérente. Le contexte historique et toutes les contraintes extérieures qui pèsent sur ses épaules ne sauraient jamais altérer ou aliéner sa liberté fondamentale : celle de poser des choix emprunts de justice et éclairés par la Vérité. F. Jägerstätter porte un regard sur son époque et le Mal à l’œuvre dans son pays avec une acuité aussi stupéfiante de justesse qu’édifiante.

 

La vie, après, récit d’Antoine Leiris, Robert Laffont, 2019

13 novembre 2015, tout s’écroule au Bataclan…Après un premier témoignage troublant, dans Vous n’aurez pas ma haine, paru en 2016, l’auteur écrit : « J’ai attendu de nous savoir solides, pour reprendre la plume.  » Dans ce livre, il raconte  avec pudeur les quatre années qui viennent de s’écouler. Hélène, sa femme, n’est plus là physiquement, cependant elle reste présente dans les mots, les objets… Respect, tendresse, admiration et émotion sont réunis, exprimant la dignité et la sincérité d’Antoine Leiris. C’est aussi un récit émouvant sur l’accompagnement qu’un père apporte à son fils (Melvil) sur le chemin de la vie, ses questionnements et sa détermination sans faille. Le rôle du père prend alors toute sa place dans la vie de cet enfant.

Green book, sur les routes du sud, un film de Peter Farrelly – DVD

Le pianiste de jazz afro-américain Don Shirley s’apprête à partir en tournée dans le sud des États-Unis. En pleine ségrégation, ce projet dangereux l’oblige à recruter un chauffeur, protecteur et homme à tout faire : ce sera Tony Lip, ancien videur de boite de nuit. On suit ainsi le périple de ces deux hommes que tout oppose, car le premier est aussi distingué, cultivé et raffiné, que le second est rustre Le film, touchant et souvent drôle, décrit leur apprivoisement respectif et la naissance d’une amitié sincère qui parvient à transcender les différences sociales, culturelles et raciales. Il constitue en cela une belle ode au dialogue et à la rencontre.

 

Chaque semaine, recevez toute l’actualité du diocèse
S'abonner à la web-lettre