#67 Que ta Parole nous garde unis et dans la paix

Méditation des textes du jour Ac 18, 23-28 – Ps 46 (47), 2-3, 8-9, 10 – Jn 16, 23b-28

Par une mère de famille

Quel réconfort que l’évangile du jour : le Père nous aime tellement, qu’il ne nous refusera rien ! Le Christ nous le répète à trois reprises, ce que nous demanderons, au nom de Jésus, nous le recevrons. C’est un véritable appel à la prière confiante, d’un enfant à son père. C’est l’abandon de celui qui aime. C’est l’assurance qu’aucune prière, faite par amour, n’est inutile. Nous pouvons demander, supplier, implorer…, si cela est juste, nous recevrons, car le Père lui-même nous aime ! Peut-être avons-nous le sentiment parfois de ne pas être entendus, que nos prières sont vaines. Mais nos demandes sont-elles toujours justes ? Jésus lui-même en fait l’expérience et nous montre la juste attitude : « Non pas ma volonté, mais la tienne » (Lc 22, 42). Ainsi, notre joie sera parfaite.

Intention de prière :

En ces temps inédits que nous vivons, ont pu naître des discordes familiales, fraternelles, professionnelles. Seigneur aide-nous à poser un regard d’amour sur ceux qui se déchirent, sur ceux qui nous blessent. Nous te le demandons, au nom de Jésus.

Les apôtres réunis, fresque du XIIè siècle, Abu Gosh, Terre Sainte
Chaque semaine, recevez toute l’actualité du diocèse
S'abonner à la web-lettre